Bienvenue

Il y a tant de contraceptifs offerts dans le marché que le choix de la bonne méthode peut sembler être une tâche quelque peu accablante.

L’outil Ça se planifie a été conçu pour vous aider, vous et votre fournisseur de soins de santé, à choisir la méthode de contraception qui vous conviendra le mieux.

Consultez la liste des méthodes de contraception offertes au Canada.

Défiler vers le bas

Exonération de responsabilité médicale, exonération de garantie et limitation de responsabilité, avis de non-responsabilité et avis de confidentialité relativement à l’outil en ligne Ça se planifie

Avis

Bienvenue dans l’outil Ça se planifie (ci-après « Ça se planifie »). Ça se planifie est un outil en ligne d’information sur la santé créé par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), située à Ottawa, en Ontario, Canada. Ça se planifie a été conçu pour aider les personnes et leurs fournisseurs de soins de santé à choisir la meilleure méthode de contraception selon leur situation.

Exonération de responsabilité médicale

Ça se planifie ne fournit aucun conseil sur les soins de santé, aucun diagnostic, ni aucun traitement. Ça se planifie n'est pas un service de soins de santé et tous les renseignements qu’il contient ne servent qu’à des fins éducatives.

Ça se planifie n'a pas pour but de remplacer la relation que vous avez avec votre fournisseur de soins de santé, ni les conseils des professionnels des soins de santé, ni leur diagnostic, ni leur offre de traitement. Ça se planifie a été conçu pour vous renseigner sur les méthodes de contraception et pour aider les fournisseurs de soins de santé à vous conseiller sur les choix qui s’offrent à vous à ce sujet. Vous devriez toujours consulter un fournisseur de soins de santé pour obtenir un diagnostic, un traitement ou d’autres conseils médicaux.

Si vous êtes enceinte ou croyez l’être, veuillez consulter un fournisseur de soins de santé dès que possible.

Si vous avez 16 ans ou plus et que vous n’avez toujours pas eu de menstruations, vous devriez consulter un fournisseur de soins de santé pour savoir pourquoi vous n’avez pas encore eu de menstruations.

Affections médicales particulières

Si vous avez reçu un diagnostic pour une affection particulière, telle que celles énumérées ci-dessous, ou que vous en avez déjà été atteinte, Ça se planifie pourrait ne pas vous convenir. Vous devriez consulter votre fournisseur de soins de santé pour discuter de contraception si une ou plusieurs des situations suivantes s’appliquent à vous :

  • Kystes ovariens récurrents
  • Fibromes ou utérus de forme inhabituelle
  • Trouble de saignement
  • Cancer gynécologique (utérus, col de l’utérus, ovaire)
  • Maladie du foie
  • Crise, crise d’épilepsie
  • Maladie cardiaque
  • Dépression traitée avec des antidépresseurs
  • Immobilité (c.-à-d., personne alitée ou en fauteuil roulant)

Exonération de garantie et limitation de responsabilité

Les circonstances personnelles varient, et les renseignements fournis par Ça se planifie ne peuvent pas s’appliquer à tous et à toutes. La SOGC ne garantit pas et ne fait aucunement valoir qu’une méthode de contraception en particulier soit sécuritaire, appropriée ou efficace pour vous.

La SOGC n’assume aucune responsabilité relativement à l’utilisation des renseignements fournis par Ça se planifie ni à votre utilisation de ces renseignements en lieu et place d’un avis médical précis d’un fournisseur de soins de santé.

Même si les renseignements de santé fournis par Ça se planifie ont été revus et approuvés par des professionnels de la santé, l’information contenue dans Ça se planifie pourrait comprendre des inexactitudes ou des erreurs. Vous ne devriez pas agir en fonction des renseignements de Ça se planifie, ni vous fier à ces derniers, sans avoir obtenu l’opinion d’un fournisseur de soins de santé. La SOGC ne garantit pas l’exactitude, la pertinence ni l’exhaustivité des renseignements fournis par Ça se planifie et elle n’est pas non plus responsable des erreurs, omissions ou résultats découlant de l’utilisation de tels renseignements. Dans la plus grande mesure permise par la loi applicable, la SOGC décline toute responsabilité relativement à toute erreur ou inexactitude des renseignements fournis par Ça se planifie.

Les renseignements sont fournis « tels quels » par Ça se planifie à des fins éducatives seulement sans aucune garantie.

La SOGC ne sera dans aucun cas responsable de dommages, y compris, notamment, des dommages directs, indirects, spéciaux, corrélatifs ou autres dommages financiers relativement à l'utilisation des renseignements fournis par Ça se planifie, ou du fait que vous vous y êtes fié.

Ça se planifie pose des questions et fournit des renseignements sur l’identité de genre ainsi que sur la sexualité et les organes reproducteurs humains. Si vous trouvez ce contenu indésirable ou choquant, n’utilisez pas Ça se planifie.

Avis de non-responsabilité et avis de confidentialité relativement à l’outil en ligne

Ça se planifie est un outil en ligne qui pose des questions sur votre santé, vos antécédents médicaux et votre mode de vie. Environ 5 à 10 minutes seront nécessaires pour y répondre. Ça se planifie utilise un algorithme complexe qui analyse vos réponses pour vous recommander les meilleurs choix de contraception pour vous. Si vous consultez l'outil Ça se planifie, vous le faites de façon volontaire, et vous pouvez choisir de ne pas le consulter ou de mettre fin à votre consultation à tout moment.

Vos réponses seront soumises de façon anonyme. Ça se planifie ne collecte et n’enregistre aucun renseignement qui pourrait vous identifier personnellement, par exemple votre nom, nom d’utilisateur ou adresse de courriel. Ça se planifie ne demande pas et n’exige pas que vous fournissiez des renseignements pouvant vous identifier. N’entrez pas de renseignements permettant de vous identifier dans Ça se planifie.

Les données anonymes recueillies par Ça se planifie, comme des moyennes de groupe et les types de contraception les plus souvent recommandés, pourraient être utilisées par la SOGC dans de futures publications à des fins éducatives ou d'étude. Ces publications ne contiendront aucun renseignement pouvant vous identifier.

Si vous avez des questions sur Ça se planifie, veuillez communiquer avec la SOGC à l’adresse info@sogc.com.

CONSENTEMENT TRANSMIS PAR VOIE ÉLECTRONIQUE

En cliquant sur le bouton « oui », vous signifiez que vous avez lu, compris et accepté l’exonération de responsabilité médicale, l’exonération de garantie et la limitation de responsabilité, l’avis de non-responsabilité et l’avis de confidentialité relativement à l’outil en ligne.

En cliquant sur le bouton « non», vous n’aurez pas accès à l’outil Ça se planifie. Cette action vous redirigera vers la page d’accueil.

Acceptez-vous ces conditions?

    Afficher d’autres méthodes de contraception recommandées

        • Dispositif intra-utérin en cuivre (DIU en cuivre)

          Le dispositif intra-utérin (DIU) est une méthode contraceptive réversible de longue durée dont se servent plus de 150 millions de femmes dans le monde. Il s’agit de la forme de régulation des naissances la plus efficace sur le marché. Les DIU sont de petits dispositifs en forme de T qu’un professionnel des soins de santé insère dans l’utérus en milieu clinique. Il existe deux sortes de dispositifs intra-utérins, soit le dispositif intra-utérin en cuivre (DIU en cuivre) et le système intra-utérin à libération d’hormones (SIU à libération d’hormones), lequel contient de la progestine.

          Avantages :

          • Grande efficacité
          • Réversible, sécuritaire et économique
          • Long terme, invisible et ne requiert pas d’y penser
          • Peut convenir aux femmes qui ne peuvent pas prendre d’œstrogène
          • Peut convenir aux femmes qui allaitent
          • Réduit le risque de cancer de l’endomètre
          • Peut servir de méthode de contraception d’urgence dans les sept jours qui suivent une relation sexuelle non protégée
          • Sans hormones

          Désavantages :

          • Au début, possibilité de saignements légers ou irréguliers
          • Coût initial potentiellement élevé
          • Douleur ou un certain inconfort à l’insertion
          • Les rares risques liés à l’insertion de ce stérilet peuvent comprendre une infection, une perforation de l’utérus ou l’expulsion du stérilet
          • Peut augmenter l’intensité des crampes menstruelles et du flux menstruel
          • Peut augmenter la douleur lors des menstruations
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Vasectomie

          La stérilisation de l’homme au moyen de la vasectomie constitue une intervention chirurgicale permanente pour fermer ou bloquer les vas deferens (le canal qui transporte le sperme jusqu’au pénis). Puisque cette option est permanente, elle s’adresse particulièrement aux personnes qui ont décidé que leur famille était complète ou qui ne veulent tout simplement pas d’enfants. Par comparaison à la ligature des trompes, la vasectomie est plus sécuritaire, plus efficace, moins dispendieuse et moins invasive.

          Avantages :

          • Sécuritaire et très efficace
          • De longue durée – méthode permanente
          • Intervention simple, aucun suivi requis (mis à part l’analyse du sperme)
          • Aucune interruption des rapports sexuels
          • Sans hormones
          • Discrète et coût peu élevé
          • Aucun effet sur la fonction sexuelle
          • Intervention moins invasive et comportant moins de complications que la stérilisation chez la femme
          • Aucun effet secondaire majeur à long terme
          • Permet au partenaire de sexe masculin d’assumer une part de responsabilité dans la contraception

          Désavantages :

          • Méthode permanente et irréversible
          • Risque de regretter d’avoir choisi cette option plus tard
          • Les effets ne sont pas immédiats – il faut utiliser une autre méthode de contraception pendant les trois mois qui suivent la chirurgie et subir une analyse du sperme de suivi qui montre que celui-ci ne contient plus de spermatozoïdes
          • Possibilité de complications liées à la chirurgie à court terme : douleur, saignements, réaction vasovagale, infection du site de l’incision, ecchymoses et enflure du scrotum
          • Cas rare, les vas deferens peuvent se rebrancher eux-mêmes
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Ligature des trompes

          La stérilisation chez la femme au moyen de la ligature des trompes est une intervention chirurgicale permanente où les deux trompes de Fallope, par lesquelles les ovules quittent les ovaires pour se rendre dans l’utérus, sont débranchées. La ligature des trompes est considérée comme une intervention permanente, puisque la déligature des trompes est coûteuse, difficile et sans garantie.

          Avantages :

          • Sécuritaire et très efficace
          • De longue durée – méthode permanente
          • Intervention simple
          • Aucune interruption des rapports sexuels
          • Aucun effet sur la fonction sexuelle
          • Discrète et coût peu élevé
          • Sans hormones
          • Peut diminuer le risque de cancer ovarien

          Désavantages :

          • Permanente et irréversible
          • Risque de regretter d’avoir choisi cette option plus tard
          • Possibilité à court terme de complications liées à l’intervention: douleur, saignements, infection au site d’incision, traumatisme près des organes de l’abdomen
          • Risque de grossesse ectopique en cas d’échec
          • Un suivi peut être requis (radiographie)
          • Rarement, les trompes de Fallope pourraient se reconnecter d’elles mêmes
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Condom masculin

          Les préservatifs pour hommes sont très abordables, ils ne nécessitent aucune prescription et ils ne sont utilisés qu’au moment d’une activité sexuelle. Ils se portent sur le pénis pendant les relations sexuelles ou buccogénitales et ils sont fabriqués dans toute une gamme de tailles, textures, couleurs et saveurs. Ils sont également offerts avec une large gamme de lubrifiants appliqués sur le condom pour améliorer les sensations et procurer du plaisir aux deux partenaires (p. ex., certains procurent une sensation de chaleur, de fourmillement et il existe toute une gamme de variétés telles que premium à base de silicone, contrôlant l’orgasme, etc.).

          La plupart des condoms sont fabriqués de latex, mais il existe également des condoms sans latex faits plutôt de polyuréthane et de polyisoprène. Les condoms de latex, de polyuréthane et de polyisoprène sont également efficaces pour éviter de contracter la majorité des infections transmissibles sexuellement (ITS).

          Avantages :

          • Très accessible et sans prescription
          • Coût peu élevé, sécuritaire et efficace
          • Protège contre la majorité des ITS
          • Options sans latex offertes pour ceux qui y sont allergiques ou sensibles
          • Les deux partenaires participent à leur utilisation – responsabilité partagée
          • Sans hormones
          • Peut diminuer le risque de cancer cervical
          • Peut éviter l’éjaculation précoce chez l’homme qui le porte
          • Peut être combiné avec d’autres méthodes contraceptives pour en augmenter l’efficacité contraceptive

          Désavantages :

          • Doit être à portée de main au moment d’avoir une relation sexuelle
          • Doit être rangé et manipulé avec soin – vérifier la date d’expiration
          • Peut diminuer la spontanéité de l’acte sexuel
          • Peut glisser ou percer pendant le rapport sexuel
          • Peut diminuer les sensations chez les deux partenaires
          • Peut interrompre le maintien de l’érection
          • Les personnes atteintes d’une allergie au latex ou qui y sont sensibles ne peuvent pas utiliser ces condoms, mais elles peuvent employer ceux sans latex
          • Exige la participation des deux partenaires
        • Condom féminin

          Le préservatif féminin est une gaine souple et ample en nitrile dotée de deux anneaux souples disposés aux extrémités de la gaine. Il est inséré dans le vagin avant l’acte sexuel et il retient le sperme à l’intérieur, ce qui l’empêche d’entrer dans le vagin.

          Avantages :

          • Protège contre la majorité des ITS
          • La femme a le contrôle et jouit d’une autonomie relativement à la mise en place du condom
          • Peut être utilisé par les personnes qui souffrent d’une allergie au latex
          • Peut être utilisé avec les lubrifiants à base d’huile
          • Les partenaires masculins peuvent se sentir plus à l’aise et moins à l’étroit dans ce type de condom qu’avec le préservatif masculin
          • Les deux anneaux du préservatif féminin peuvent augmenter la stimulation sexuelle
          • Accessible en pharmacie sans prescription

          Désavantages :

          • Certaines femmes peuvent avoir de la difficulté à l’insérer correctement
          • Ils sont plus dispendieux que les préservatifs masculins
          • Ce type de condom peut glisser et se percer
          • Les anneaux du préservatif féminin peuvent créer un inconfort pendant la relation sexuelle
          • Les préservatifs féminins peuvent faire davantage de bruit que les préservatifs masculins pendant la relation sexuelle
        • Diaphragme

          Le diaphragme est un capuchon de latex ou de silicone et de nylon qui recouvre le col de l’utérus et empêche le sperme d’y pénétrer. Le diaphragme devrait toujours être utilisé avec un gel à base d’eau enduit à l’intérieur du diaphragme pour immobiliser et tuer le sperme.

          Avantages :

          • Sans hormones
          • Les femmes qui allaitent peuvent l’utiliser
          • Le diaphragme a une taille unique
          • Accessible en pharmacie sans prescriptions

          Désavantages :

          • Taux d’échec plus élevé que celui des autres méthodes de contraception
          • Risque accru d’infections récurrentes des voies urinaires
          • Risque accru du syndrome de choc toxique
          • Certaines femmes peuvent avoir de la difficulté à l’insérer correctement
          • Le gel à base d’eau doit être appliqué de nouveau avant chaque relation sexuelle
          • Certaines femmes ne peuvent pas utiliser certains types de diaphragmes en raison d’allergies au latex ou au silicone. Il existe des options sans latex ni silicone.
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Cape cervicale

          La cape cervicale est une coupole profonde en silicone qui se place sur le col de l’utérus et empêche le sperme et les bactéries d’entrer dans l’utérus.

          Avantages :

          • Sans hormones
          • Peut être employée par les femmes qui allaitent
          • Offerte en trois grandeurs différentes

          Désavantages :

          • Taux d’échec supérieur comparativement à celui des autres méthodes de contraception
          • Risque accru d’infections récurrentes des voies urinaires
          • Risque accru du syndrome de choc toxique
          • Certaines femmes peuvent avoir de la difficulté à l’insérer correctement
          • Le gel doit être appliqué de nouveau avant chaque relation sexuelle
          • Certaines femmes ne peuvent pas utiliser la cape cervicale parce qu’elle ne s’ajuste pas à leur col ou qu’elles sont allergiques au silicone
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Éponge contraceptive

          L’éponge contraceptive est une petite éponge jetable de polyuréthane qui s’insère dans le vagin. Elle se place sur le col de l’utérus et forme une barrière physique pour empêcher le sperme d’entrer dans l’utérus. L’éponge contient également un spermicide qui aide à absorber et à emprisonner le sperme.

          Avantages :

          • Combine une barrière physique et un spermicide en un seul dispositif
          • Procure 12 heures de protection et elle n’a pas besoin d’être remplacée entre les rapports sexuels pendant cette période de temps
          • Améliore l’efficacité des autres méthodes de contraception comme les condoms
          • Sans hormones
          • Vendue en pharmacie sans prescription

          Désavantages :

          • Augmente le risque d’irritation ou d’abrasion du vagin et du col de l’utérus, ce qui augmente le risque de transmission du VIH
          • Certaines femmes peuvent avoir de la difficulté à l’insérer correctement
          • Taux d’échec supérieur à celui des autres méthodes de contraception
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Spermicides

          Un produit chimique nommé le nonoxynol-9 est produit sous forme de crème (à utiliser uniquement avec le diaphragme), de gel, de mousse, de film ou de suppositoire. L’insertion de spermicide devant le col de l’utérus, dans le vagin, détruit le sperme à son contact. Les spermicides devraient être utilisés en combinaison avec une autre méthode de contraception, comme le condom, parce qu’employés seuls, ils ne sont pas très efficaces.

          Avantages :

          • Sans hormones
          • Efficacité accrue s’il est utilisé en combinaison avec une autre méthode de contraception de type barrière
          • Peut aussi protéger contre les infections bactériennes et les maladies inflammatoires pelviennes

          Désavantages :

          • Efficacité relativement faible
          • L’utilisation d’un spermicide peut être salissante
          • Doit être inséré juste avant la relation sexuelle, car son effet ne dure qu’une heure
          • Peut irriter l’entrée du vagin ou le bout du pénis
          • Peut augmenter le risque de transmission du VIH
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Méthode du retrait (coït interrompu)

          La méthode du retrait consiste à tenter d’éviter que le sperme ne soit éjaculé dans le vagin ou sur la vulve pendant la relation sexuelle. L’homme retire son pénis du vagin et le positionne loin des parties génitales externes de la femme avant d’éjaculer. Les deux partenaires doivent être d’accord pour utiliser cette méthode et ils doivent être prêts à s’occuper d’une grossesse imprévue, laquelle peut se produire chez 1 utilisateur de cette méthode sur 5.

          Avantages :

          • Cette méthode est considérée comme naturelle
          • Sécuritaire et pratique
          • Aucun coût
          • Sans hormones
          • Il s’agit d’une méthode que les partenaires qui se sont engagés dans une relation sexuelle peuvent utiliser immédiatement s’ils n’ont pas accès à une autre méthode
          • Aucune consultation ni prescription requises

          Désavantages :

          • Ce n’est pas facile, il faut avoir beaucoup de maîtrise de soi
          • Cette pratique est risquée; même si l’homme se retire à temps, la grossesse peut quand même survenir
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Méthodes fondées sur le cycle de fertilité

          L’ovulation est une période du cycle menstruel de la femme pendant laquelle elle est plus susceptible de tomber enceinte. La conception peut se produire à l’issue d’une relation sexuelle qui a lieu pendant la période de fertilité, soit du cinquième jour avant l’ovulation jusqu’au premier jour après. Les méthodes fondées sur le cycle de fertilité s’appuient sur le fait d’éviter d’avoir des relations sexuelles non protégées pendant la période de fertilité.

          Avantages :

          • Sécuritaire
          • Aucun effet secondaire
          • Faible coût
          • Ces méthodes sont perçues comme naturelles
          • Sans hormones
          • Vous permet de mieux connaître votre corps

          Désavantages :

          • Cette méthode est la moins efficace pour éviter la grossesse
          • Il faut beaucoup de pratique pour savoir comment utiliser cette méthode correctement
          • Cette méthode peut être problématique, car les cycles menstruels ne sont pas tous réguliers
          • Il peut être difficile d’éviter les relations sexuelles à certains moments
          • Il faut que les deux partenaires s’engagent complètement à utiliser cette méthode
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Abstinence

          L’abstinence fait référence au fait de ne pas avoir de relations sexuelles. L’abstinence sexuelle se décline sous plusieurs formes, mais si elle est utilisée comme méthode de contraception, cela signifie qu’il faut éviter le rapport sexuel par voie vaginale. Ce type d’abstinence peut être efficace pour éviter les grossesses non désirées tout en permettant au couple de se livrer à d’autres formes d’intimité, mais il présente un taux d’échec élevé.

          Avantages :

          • En théorie, il s’agit de la méthode de contraception la plus efficace
          • Sécuritaire et aucun coût
          • Aucun effet secondaire

          Désavantages :

          • Peut s’avérer difficile à long terme
          • Les partenaires ne sont pas préparés si l’un d’eux change d’idée
          • Il faut que les deux partenaires s’engagent pleinement à utiliser cette méthode
        • Méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée (MAMA)

          Les femmes se servent de la méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée (MAMA) lorsqu’elles viennent tout juste d’accoucher et qu’elles pratiquent l’allaitement exclusif. Cette méthode est hautement efficace pendant les six premiers mois après la naissance, pourvu que la femme allaite le bébé aux quatre heures pendant la journée et aux six heures pendant la nuit et que ses menstruations ne sont pas encore revenues. Après six mois, la femme peut redevenir fertile à tout moment.

          Avantages :

          • Il s’agit d’une méthode naturelle pour éviter la grossesse après avoir donné naissance
          • Sécuritaire et pratique
          • Aucun coût
          • L’allaitement maternel procure bien d’autres avantages à la mère et au bébé

          Désavantages :

          • L’efficacité de cette méthode se limite uniquement aux six mois après la naissance
          • L’allaitement peut diminuer la lubrification vaginale chez la femme pendant la relation sexuelle
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Système intra-utérin à libération d’hormones (SIU à libération d’hormones)

          Le dispositif intra-utérin (DIU) est une méthode contraceptive réversible de longue durée dont se servent plus de 150 millions de femmes dans le monde. Il s’agit de la forme de régulation des naissances la plus efficace sur le marché. Les DIU sont de petits dispositifs en forme de T qu’un fournisseur des soins de santé insère dans l’utérus en milieu clinique. Il existe deux sortes de dispositifs intra-utérins, soit le dispositif intra-utérin en cuivre (DIU en cuivre) et le système intra-utérin à libération d’hormones (SIU à libération d’hormones), lequel contient de la progestine.

          Avantages :

          • Grande efficacité, réversible et sécuritaire
          • Long terme, invisible et ne requiert pas d’y penser
          • Économique
          • Peut convenir aux femmes qui ne peuvent pas prendre d’œstrogène
          • Peut convenir aux femmes qui allaitent
          • Réduit le risque de cancer de l’endomètre
          • Absorption d’une quantité minimale d’hormones dans le sang
          • Diminution possible des crampes et du flux menstruel
          • Peut mener à l’absence de menstruations
          • Régularisation du cycle menstruel
          • Amélioration des symptômes de l’endométriose

          Désavantages :

          • Au début, possibilité de saignements légers ou irréguliers
          • Coût initial potentiellement élevé
          • Douleur ou un certain inconfort à l’insertion
          • Les rares risques liés à l’insertion de ce stérilet peuvent comprendre une infection, une perforation de l’utérus ou l’expulsion du stérilet
          • Certaines femmes peuvent subir des effets secondaires associés aux hormones : acné, maux de tête, seins sensibles, sautes d’humeur
          • Menstruations irrégulières, légères ou absentes, ce qui peut être considéré comme un avantage pour certaines femmes et comme un désavantage pour d’autres
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Contraceptif injectable

          Le contraceptif injectable, aussi appelé la piqûre contraceptive, est une méthode contraceptive réversible très efficace. L’injection ne contient pas d’œstrogène, mais seulement de la progestine qui est injectée quatre fois par année dans la femme. Par conséquent, ce choix peut s’avérer excellent pour les femmes qui ont de la difficulté à suivre une routine quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.

          Avantages :

          • Grande efficacité et de longue durée
          • Réversible
          • Sécuritaire, pratique et discrète
          • Aucune interruption des rapports sexuels
          • Efficacité non affectée par la plupart des médicaments
          • Peut convenir aux femmes qui ne peuvent pas prendre d’œstrogène
          • Peut convenir aux femmes qui allaitent
          • Peut convenir aux femmes fumeuses de plus de 35 ans
          • Diminue ou élimine les menstruations
          • Diminue l’intensité des crampes menstruelles et les symptômes prémenstruels
          • Diminue le risque de fibromes et de cancer de l’endomètre
          • Peut soulager les symptômes liés à l’endométriose et à la douleur pelvienne chronique
          • Peut diminuer l’incidence des crises épileptiques chez les femmes atteintes d’épilepsie

          Désavantages :

          • Au début, l’effet secondaire le plus courant est d’avoir des saignements irréguliers
          • Moins de saignements ou saignements légers jusqu’à ne plus avoir de menstruations
          • Plus de saignements ou saignements plus fréquents, et légers saignements entre les menstruations
          • Provoque une diminution de la densité minérale osseuse, laquelle est susceptible de revenir à la normale lorsque la femme cesse d’employer cette méthode contraceptive
          • Peut être associé à la variation de l’appétit et au gain de poids chez certaines femmes
          • Certaines femmes peuvent subir des effets secondaires associés aux hormones : acné, maux de tête, seins sensibles, sautes d’humeur, dépression et changement de la libido
          • Après votre dernière injection, vous pourriez avoir à attendre une longue période avant de pouvoir tomber enceinte. Chez certaines femmes, il peut s’écouler de 6 à 10 mois après la dernière injection avant que les ovaires ne commencent à produire des ovules de nouveau
          • Doit être injecté par un fournisseur des soins de santé tous les trois mois
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Anneau contraceptif

          L’anneau contraceptif mesure 54 mm de diamètre et il est constitué d’un plastique transparent, doux et souple. Il est inséré dans le vagin, où il relâche lentement des hormones, soit de l’œstrogène et de la progestine, pendant trois semaines.

          Avantages :

          • Grande efficacité, réversible et sécuritaire
          • Diminution possible des crampes et du flux menstruel
          • Régularisation du cycle menstruel
          • Diminution des symptômes prémenstruels
          • Diminution du risque de cancer de l’endomètre, des ovaires et du côlon
          • Diminution du risque de fibromes et de kystes ovariens
          • Ne requiert pas d’y penser chaque jour

          Désavantages :

          • Peut causer des saignements légers ou irréguliers
          • Peut rendre les seins sensibles, causer la nausée ou des maux de tête
          • Peut irriter le vagin, créer un inconfort ou causer des pertes
          • Exige de la femme qu’elle se souvienne de changer l’anneau une fois par mois
          • Peut augmenter le risque de caillots sanguins, particulièrement chez les femmes atteintes de certains troubles sanguins ou dont les antécédents familiaux indiquent la présence de caillots sanguins
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Timbre contraceptif

          Le timbre contraceptif est une méthode de contraception accessible au Canada depuis janvier 2004. Il s’agit d’un timbre beige de 4 cm x 4 cm qu’une femme peut coller sur sa peau et qui relâche sans arrêt dans le sang de l’œstrogène et de la progestine.

          Avantages :

          • Grande efficacité, réversible et sécuritaire
          • Aucune interruption des rapports sexuels
          • Diminution possible des crampes et du flux menstruel
          • Régularisation du cycle menstruel
          • Diminution des symptômes prémenstruels
          • Diminution du risque de cancer de l’endomètre, des ovaires et du côlon
          • Diminution du risque de fibromes et de kystes ovariens

          Désavantages :

          • Peut causer des saignements légers ou irréguliers
          • Peut rendre les seins sensibles, causer la nausée ou des maux de tête
          • Peut irriter la peau
          • Peut être moins efficace chez les femmes de plus de 198 livres (90 kg)
          • Peut augmenter le risque de caillots sanguins, particulièrement chez les femmes atteintes de certains troubles sanguins ou dont les antécédents familiaux indiquent la présence de caillots sanguins
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Pilule contraceptive orale

          La pilule contraceptive orale, aussi appelée la pilule anticonceptionnelle, convient à la plupart des femmes en santé, peu importe leur âge, et elle peut être utilisée à long terme. Cette pilule est l’un des médicaments les plus prescrits dans le monde; plus de 100 millions de femmes dans le monde se fient à cette méthode. Il existe deux types d’anovulants, soit le contraceptif oral combiné (COC), lequel contient à la fois de l’estrogène et de la progestine, ou le contraceptif oral à progestatif seul (COPS). La pilule est vendue en pharmacie à la présentation d’une prescription.

          Avantages :

          • Grande efficacité
          • Réversible
          • Aucune interruption des rapports sexuels
          • Peut diminuer ou éliminer les crampes et le flux menstruel
          • Régularisation du cycle menstruel
          • Diminution des symptômes prémenstruels
          • Diminution de l’acné
          • Diminution de la croissance des poils faciaux et corporels
          • Diminution du risque de cancer de l’endomètre, des ovaires et du côlon
          • Diminution du risque de fibromes et de kystes ovariens
          • Diminution possible des symptômes périménopausiques

          Désavantages :

          • La prise d’autres médicaments peut en réduire l’efficacité
          • Peut causer des saignements légers ou irréguliers
          • Peut rendre les seins sensibles, causer la nausée ou des maux de tête
          • Doit être prise tous les jours et à la même heure
          • Peut augmenter le risque de caillots sanguins, particulièrement chez les femmes atteintes de certains troubles sanguins ou dont les antécédents familiaux indiquent la présence de caillots sanguins
          • Ne devrait pas être pris par des femmes fumeuses de plus de 35 ans
          • Ne protège pas contre les ITS
        • Contraceptif oral à progestatif seul

          La pilule contraceptive orale, aussi appelée la pilule anticonceptionnelle, convient à la plupart des femmes en santé, peu importe leur âge, et elle peut être utilisée à long terme. Cette pilule est l’un des médicaments les plus prescrits dans le monde; plus de 100 millions de femmes dans le monde se fient à cette méthode. Il existe deux types d’anovulants, soit le contraceptif oral combiné (COC), lequel contient à la fois de l’estrogène et de la progestine, ou le contraceptif oral à progestatif seul (COPS). La pilule est vendue en pharmacie à la présentation d’une prescription.

          Avantages :

          • Grande efficacité
          • Réversible
          • Aucune interruption des rapports sexuels
          • Peut diminuer ou éliminer les crampes et le flux menstruel
          • Régularisation du cycle menstruel
          • Diminution des symptômes prémenstruels
          • Peut convenir aux femmes qui ne peuvent pas prendre de l’œstrogène
          • Peut convenir aux femmes qui allaitent
          • Peut convenir aux femmes fumeuses de plus de 35 ans

          Désavantages :

          • La prise d’autres médicaments peut en réduire l’efficacité
          • Peut causer des saignements légers ou irréguliers
          • Peut rendre les seins sensibles, causer la nausée ou des maux de tête
          • Doit être prise tous les jours et à la même heure
          • Certaines femmes peuvent avoir des effets secondaires hormonaux : acné, maux de tête, seins sensibles et sautes d’humeur
          • Ne protège pas contre les ITS
        • « La pilule du lendemain »

          La contraception d’urgence ne doit pas servir de moyen de contraception habituel, mais elle peut prévenir la grossesse, au besoin.

          Si vous avez eu des relations sexuelles non protégées et vous savez déjà que vous ne voulez pas tomber enceinte, la contraception d’urgence peut vous éviter une grossesse imprévue si vous la prenez le plus rapidement possible.

          La « pilule du lendemain » est la première méthode de contraception d’urgence à avoir été mise au point. Autrefois, prendre la pilule du lendemain consistait simplement à prendre une dose plus élevée d’anovulants ordinaires à douze heures d’intervalle. Il existe aujourd’hui sur le marché des options plus efficaces avec moins d’effets secondaires.

          Les pilules CU-LNG (Plan B, Norlevo, Option 2® et Next Choice®) contiennent toutes de la progestine commercialisée sous le nom lévonorgestrel. Ces pilules sont offertes sans prescription dans les pharmacies canadiennes. L’efficacité des pilules CU-LNG est optimale lorsqu’elles sont prises dans les 24 heures après une relation sexuelle non protégée.

          Leur efficacité diminue au fil du temps qui passe après la relation, mais elles peuvent néanmoins être utilisées jusqu’à cinq jours après la relation. Dans l’éventualité où une grossesse serait tout de même déclenchée, ces pilules ne causeront pas de tort au fœtus. Une surcharge pondérale (indice de masse corporelle [IMC] supérieur à 25) peut aussi diminuer l’efficacité de ces pilules. Par conséquent, vous auriez avantage à parler avec un professionnel de la santé pour vous assurer que cette option sera la meilleure pour vous.

          Une autre pilule du lendemain, la CU-UPA (acétate d’ulipristal 30 mg, ella®) est désormais offerte au Canada sous prescription seulement. Elle est recommandée pour son efficacité accrue même longtemps après la relation sexuelle non protégée (jusqu’à 5 jours) et parce qu’il semble que son efficacité ne diminue pas chez les personnes aux prises avec une surcharge pondérale (IMC élevé).

        • Le dispositif intra-utérin en cuivre (DIU en cuivre)

          La contraception d’urgence ne doit pas servir de moyen de contraception habituel, mais elle peut prévenir la grossesse, au besoin.

          Si vous avez eu des relations sexuelles non protégées et vous savez déjà que vous ne voulez pas tomber enceinte, la contraception d’urgence peut vous éviter une grossesse imprévue si vous la prenez le plus rapidement possible.

          Le dispositif intra-utérin en cuivre (DIU en cuivre), lequel est inséré par un médecin jusqu’à 7 jours après une relation sexuelle non protégée, est la méthode de contraception d’urgence la plus efficace. Même s’il n’est offert que sous prescription, il assure une protection à long terme contre la grossesse.

        /

        Reculer
        Commencez votre planification

        Contraception hormonale

        Contraception non hormonale

        Méthodes naturelles

        Contraception d’urgence

        Recommandée(s)

        Non recommandée(s)